Comment rassurer ses enfants pour leur premier voyage en avion ?

Prendre l’avion avec des enfants demande une grande préparation et implique également de rassurer ces derniers, surtout s’il s’agit d’une première fois.

Pour vous aider, voici quelques précautions à prendre en compte et des idées pratiques pour ne pas trop stresser les petits durant le vol.

Les questions importantes à se poser

A quel âge bébé est-il en mesure de prendre l’avion ?

Pour protéger votre bout de chou des bactéries extérieures, l’idéal sera qu’il complète ses premiers vaccins avant de voyager en avion. L’âge minimum accepté est de 2 jours, mais préférez au moins qu’il ait 7 jours si vous devez absolument l’emmener. L’avis d’un pédiatre est aussi nécessaire.

Quel est le moment idéal pour voyager en avion ?

Si vous avez peur que vos enfants angoissent durant tout le vol, privilégiez un voyage en fin d’après-midi ou pour la nuit afin qu’ils puissent dormir comme d’habitude. C’est d’autant plus conseillé pour un moyen et long courrier.

Comment occuper son enfant pendant le vol ?

Comment endormir un bébé dans l’avion ?

Un nourrisson pourra toujours se tenir dans vos bras, mais vous pouvez aussi vous munir d’un porte-bébé pour le bercer ou demander l’autorisation d’emporter un siège-auto pour le positionner confortablement.

Réserver une nacelle peut aussi se faire auprès de certaines compagnies aériennes, alors n’hésitez pas à en demander. Pour le grand frère, prévoyez un coussin de voyage pour enfant.

Comment faire face à la variation de pression pour les oreilles de bébé ? Le meilleur moyen d’éviter ce désagrément à votre petit sera la succion. Le décollage et l’atterrissage seront donc des moments propices à l’allaitement. Pour les plus grands, quelques gorgées d’eau ou des bonbons feront l’affaire.

Prévoyez des jeux et activités

Les jeux de société format voyage sont parfaits pour faire passer le temps durant un vol. Vous pouvez aussi emporter un sac de voyage pour enfant dans lequel vous mettrez des livres, cahiers de dessin et coloriage, crayons de couleur et feutres.

Vous pouvez aussi, vous lancez dans des jeux de langage. Faites appel à l’imaginaire, au sens de l’observation et aux connaissances de vos enfants en leur proposant le jeu des devinettes, le « ni oui, ni non » ou encore « qui suis-je ».

Tolérez les écrans et les bonbons

Si malgré tous vos efforts vos enfants n’arrivent toujours pas à s’occuper, sortez la tablette, avec des jeux pour enfant ou dessins animés préalablement installés. Cela devrait les distraire pour un bout de temps. Une option cependant à prendre en dernier recours.

Vous pouvez aussi prévoir quelques friandises. En effet, un assortiment de bonbons fera certainement sourire vos chérubins après que vous les avez grondés de bien se tenir assis sur leur siège. Attention toutefois à ne pas vous laisser monopoliser.