Guide d’achat des télescopes : test, avis, comparatif

Vous voulez admirer le ciel étoilé, mais ne savez pas quel télescope choisir ? Vous avez sans doute remarqué que le choix est énorme et que les prix affichés pour un tel équipement sont assez élevés, alors mieux vaut ne pas se tromper.

Pas de panique, ce guide d’achat est là pour vous aider. Il vous permettra de mieux déterminer le type d’appareil dont vous avez besoin selon l’utilisation que vous en ferez.

Qu’est-ce qu’un télescope ?

Le télescope est un instrument très utilisé en astronomie pour observer de près le ciel profond, la lune, les planètes et les étoiles. Il sert donc à agrandir des objets distants et se compose essentiellement d’un oculaire, d’un tube optique, d’une monture et d’un trépied.

Le télescope a une forme tubulaire, il ressemble à un tube cylindrique plus ou moins long et large. Le côté pointé vers le ciel est ouvert et intègre un miroir logé au fond. La particularité d’un télescope est notamment sa capacité à collecter un maximum de lumière venant des astres.

Quel est le meilleur télescope ?

Le meilleur rapport qualité/prix : télescope astronomique Maxlapter

Idéal pour les débutants adultes et enfants, cet instrument est doté d’une conception aérodynamique, compacte et élégante, facile à transporter et à installer. Il offre un grand objectif de 70 mm, avec un verre optique de haute qualité complète. Multifonction, il peut être utilisé pour observer les planètes, la lune les constellations, la faune et la flore.

Le meilleur modèle pas cher : télescope astronomique pour enfant par Telmu

Offrez ce télescope pas cher à votre enfant pour qu’i puisse regarder les étoiles à sa guise. Ce dernier est très léger, facile à porter et à démonter. Il dispose de deux oculaires différents pour une meilleure observation et est également doté d’une direction réglable. Sa conception achromatique achromatique permet de voir des images plus claires et précises des objets éloignés.

Le meilleur modèle haut de gamme : télescope de table Maksutov-Cassegrain

Voici un télescope cassegrain ultra-compact, très pratique qui peut être emporté avec soi en cas de besoin. C’est un instrument élégant qui offre une distance focale importante permettant d’obtenir une superbe capacité de grossissement. La base de table pratique fournit un support stable pour la visualisation. Elle peut aussi être fixée à un trépied d’extérieur.

Voici un comparatif des 5 meilleurs modèles de télescope actuellement disponibles sur le marché.

Maxlapter Réfracteur Télescope Astronomique Adapté Aux Débutants ou Enfants 400/70mm Agrandissement HD Élevé à Portable et Équipé d'un Trépied Adaptateur pour Smartphone
TELMU Télescope Astronomique - F36050M Télescope Enfants avec Oculaires H6 mm et H20 mm, Réfractant Ultra-Transparent, Portable Trépied, Cadeau pour Enfants pour Observer de la Lune et Les Étoiles
StarMax, télescope de Table Maksutov-Cassegrain de 90 mm par Orion, 10022
Enkeeo 20-60X60AE Longue-vue Téléscope Monoculaire, Spotting Scope avec Trépied, BAK-4 Prisme, Zoom Optique 41-21m / 1000m pour des Exercices de Tir en Extérieur
Télescope 400 mm, Ouverture 70 mm, Monture AZ : Bon télescope de Voyage avec Sac à Dos, idéal pour Les Enfants et Les débutants pour Observer la Lune et Les planètes (70400 Telescope)
Télescope - Maxlapter
Télescope - TELMU
Télescope - Orion
Télescope - Enkeeo
Télescope - SOLOMARK
De 400/70 mm
Avec oculaires H6 mm et H20 mm
De 90 mm
Lentille objectif variable 20 x à 60 x 60 mm
Ouverture de 70 mm
Agrandissement HD
Alliage d'aluminium ABS léger
Modèle de table
Modèle monoculaire
Modèle de voyage avec trépied
Disponible en différents versions
Modèle portable
Support stable
Pour l'observateur d'oiseaux, le chasseur et le tireur cible
Disponible en différents versions
Note : 19,5/20
Note : 19/20
Note : 19,5/20
Note : 19,5/20
Note : 19/20
-
99,99 €
32,99 €
199,99 €
Actuellement indisponible
98,90 €
Maxlapter Réfracteur Télescope Astronomique Adapté Aux Débutants ou Enfants 400/70mm Agrandissement HD Élevé à Portable et Équipé d'un Trépied Adaptateur pour Smartphone
Télescope - Maxlapter
De 400/70 mm
Agrandissement HD
Disponible en différents versions
Note : 19,5/20
99,99 €
TELMU Télescope Astronomique - F36050M Télescope Enfants avec Oculaires H6 mm et H20 mm, Réfractant Ultra-Transparent, Portable Trépied, Cadeau pour Enfants pour Observer de la Lune et Les Étoiles
Télescope - TELMU
Avec oculaires H6 mm et H20 mm
Alliage d'aluminium ABS léger
Modèle portable
Note : 19/20
32,99 €
StarMax, télescope de Table Maksutov-Cassegrain de 90 mm par Orion, 10022
Télescope - Orion
De 90 mm
Modèle de table
Support stable
Note : 19,5/20
199,99 €
Enkeeo 20-60X60AE Longue-vue Téléscope Monoculaire, Spotting Scope avec Trépied, BAK-4 Prisme, Zoom Optique 41-21m / 1000m pour des Exercices de Tir en Extérieur
Télescope - Enkeeo
Lentille objectif variable 20 x à 60 x 60 mm
Modèle monoculaire
Pour l'observateur d'oiseaux, le chasseur et le tireur cible
Note : 19,5/20
-
Actuellement indisponible
Télescope 400 mm, Ouverture 70 mm, Monture AZ : Bon télescope de Voyage avec Sac à Dos, idéal pour Les Enfants et Les débutants pour Observer la Lune et Les planètes (70400 Telescope)
Télescope - SOLOMARK
Ouverture de 70 mm
Modèle de voyage avec trépied
Disponible en différents versions
Note : 19/20
98,90 €

Comment choisir un télescope ?

En fonction de l’ouverture du tube

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que selon l’emploi que vous ferez de votre télescope, les caractéristiques de l’appareil que vous recherchiez peuvent être complètement différentes. Le choix ne sera donc pas le même pour une personne débutante souhaitant tout simplement observer la lune et les étoiles qu’un astrologue qui cherche à étudier les astres de façon plus détaillée.

De ce fait, si vous souhaitiez observer la lune de près, le premier critère à prendre en compte est le diamètre de l’appareil, aussi appelé ouverture du tube. En effet, plus le diamètre est grand, plus la résolution est élevée et la luminosité augmente, ce qui vous fera profiter d’une image qui révèlera plus de détails. Un télescope réfracteur, soit télescope à lentilles, de 60 à 70 mm d’ouverture sera donc nécessaire pour observer correctement la lune. Tandis qu’avec un télescope réflecteur, télescope à miroirs cette fois, vous aurez besoin d’une ouverture d’au moins 100 mm.

En fonction de sa focale

Si vous aviez déjà fait quelques tours de boutiques ou regardé des produits sur internet, vous aviez sans doute remarqué que le nom de chaque télescope est suivi par une référence « chiffre/chiffre ». Ces chiffres correspondent en effet au diamètre et à la focale de l’instrument, exprimés en millimètres. Il ne faut donc pas négliger ces informations, puisqu’elles vous renseignent sur les capacités théoriques de votre futur appareil.

La focale correspond à la distance que parcoure la lumière dans le tube optique. Et bien que nous vous ayons déjà parlé du diamètre plus haut, celui-ci devra encore être pris en compte pour bien comprendre la focale. C’est effectivement le rapport de la focale avec le diamètre, soit rapport F/D, qu’il faudra surtout retenir.

Dans le cas où vous privilégiez la qualité de la résolution des images, MN vous conseille de choisir un télescope à rapport F/D élevé, car avec un appareil à rapport d’ouverture faible, la résolution sera moindre. En revanche, n’oubliez pas qu’avec un grand rapport F/D, le télescope ne bénéficiera que d’une très faible luminosité et plus de contraste qu’avec un autre modèle où l’ouverture est beaucoup plus faible. Votre choix entre la luminosité, le contraste et la résolution se fera donc uniquement en fonction de vos besoins puisqu’il faudra que vous fassiez un compromis.

En fonction de ses oculaires

Les oculaires sont les yeux du télescope, ce sont eux qui s’occupent de grossir l’image. Vous pouvez pour cela utiliser plusieurs oculaires différents sur un même télescope selon l’observation que vous ferez. En effet, l’utilisation de différents oculaires vous permettra d’obtenir une luminosité et un grossissement plus ou moins importants.

Ainsi, chaque oculaire est doté d’une focale exprimée en millimètre et pour calculer le pouvoir grossissant de chacun d’entre eux, il faut diviser la focale du télescope par la focale de l’oculaire. Prenons l’exemple avec un télescope de 130/900 sur lequel on va utiliser un oculaire de 10 mm. On obtiendra 900/10 = 90, c’est-à-dire que les objets que vous verrez seront agrandis à 90 fois.

Il faudra donc que vous reteniez que plus le chiffre est élevé, moins le grossissement sera grand. Cependant, les oculaires donnant un faible grossissement vous permettront d’avoir davantage de champ visuel et une image plus lumineuse. Meilleure-Note vous recommande vivement l’usage des oculaires à faible grossissement pour récolter beaucoup de lumière et avoir un visuel large, notamment pour les objets du ciel profond qui sont très étendus et très peu lumineux. L’utilisation des forts grossissements sera plus conseillée pour l’observation des astres les plus proches de nous, comme les planètes.

En fonction de sa monture et son pied

Vous trouverez sur le marché deux types de montures différents, à savoir les montures azimutales et les montures équatoriales. Les premières sont très simples d’utilisation et conviennent très bien pour les observations terrestres, les observations du ciel rapide ou encore pour le « saute-étoiles ». Un télescope à monture azimutale dispose d’une fourche en U qui permet à l’appareil d’effectuer des mouvements de droite à gauche ou de haut en bas.

Il est donc plus conseillé pour des observations à durée limitée. Par ailleurs, avec un télescope à monture équatoriale, il vous sera plus facile de suivre un astre. C’est le meilleur modèle à adopter pour ceux qui veulent davantage de précision et qui nécessitent une observation prolongée. Certains préfèrent même le télescope motorisé, permettant un suivi de l’astre de façon automatique en alignant le télescope avec l’axe de rotation de la Terre.

Pour ce qui est du trépied, veillez à ce qu’il soit bien solide et robuste. En effet, la qualité de votre trépied ne doit pas être prise à la légère. S’il ne maintient pas correctement votre appareil, votre observation ne pourra pas se faire dans les meilleures conditions. Les modèles de qualité sont généralement ceux composés d’aluminium et qui offrent une parfaite stabilité à votre instrument.

Pourquoi acheter un télescope ?

Pour mieux observer les astres

Astronome ou pas, tout le monde peut avoir envie d’observer le ciel, les planètes et les étoiles.

Une des raisons pour laquelle on peut vouloir acheter un télescope pas cher qui nous permettrait d’admirer les astres de loin, sans avoir forcément besoin de monter à bord d’une navette spatiale.

C’est d’ailleurs un moyen quasi inaccessible pour la grande majorité des particuliers. Alors que l’achat d’un télescope, même un modèle assez simpliste, est accessible à tous.

Pour mieux développer sa passion pour l’astronomie

L’astronomie fait aujourd’hui de nombreux passionnés, mais ce n’est pas pour autant que tous s’investissent à 100 % dans cette activité. De ce fait, tous les amoureux de l’astronomie ne souhaitent pas principalement devenir astronomes, puisqu’ils peuvent profiter de leur passion en étant chez eux et en apprenant par eux-mêmes. Voilà pourquoi nombreux sont ceux qui optent pour l’achat d’un télescope professionnel capable de fournir des détails impressionnants sur les objets observés.

Quel télescope choisir ?

Nous vous proposons une sélection du TOP4 des meilleures ventes de télescopes du moment.

OUTERDO Télescope Astronomique, Télescope Enfant...
Promo
Emarth 70mm Télescope Utilisé pour Les Enfants...
Télescope 400 mm, Ouverture 70 mm, Monture AZ :...
Télescope réflecteur 1000-114 EQ3 Star-Sheriff...

Les différents types de télescope

Télescope de Newton

Il s’agit d’un télescope classique très apprécié du grand public.

Il dispose d’un miroir primaire qui collecte la lumière venant du ciel, ainsi que d’un miroir secondaire qui redirige cette lumière vers l’oculaire situé sur le côté du tube.

Les modèles Newton sont montés sur des montures équatoriales, tandis que les télescopes dobson sont montés sur des montures azimutales.

Télescope schmidt-Cassegrain

Le télescope schmidt-accesgrain est un modèle catadioptrique qui rassemble les caractéristiques d’une lunette astronomique et celles d’un télescope.

Il intègre un miroir primaire sphérique et une lentille correctrice.

La longueur de son tube est plus petite que la moyenne et il a la possibilité de restituer de très grandes images sur un champ large. Il convient à l’observation planétaire, du ciel profond et de la nature.

Télescope maksutov-Cassegrain

Il s’agit d’un dérivé du Schmidt qui présente un ménisque frontal qui lui confère une qualité d’optique exceptionnelle. Ce dernier permet de faire de forts grossissements pour des collimations rares.

Cependant, la mise en température est longue et la collimation ne peut se faire que sur le miroir primaire vu qu’il ne présente pas de lame.

Le ménisque est également sensible à la buée et son champ de vision est restreint. Ici, le ratio de longueur focale est élevé.

Lunette astronomique ou réfracteur

C’est un modèle inventé par Galilée en 1609. Il s’agit en effet d’un système d’optique qui utilise des lentilles en guide s’objectif.

De ce fait, le modèle réfracteur collecte la lumière à partir d’une lentille située devant la lunette.

Ensuite, la lumière est réfractée, c’est-à-dire qu’elle subit une courbure lorsqu’elle traverse la lentille.

Lors de votre choix, vous serez amené à trouver le bon compromis entre taille et praticité de l’appareil, car si les modèles les plus grands offrent des détails impressionnants, les plus petits sont simples à manipuler et à ranger.

Quel est le prix d’un télescope ?

Les télescopes peuvent avoir des prix différents selon les caractéristiques qu’ils disposent. Ainsi, vous pouvez très bien vous acquérir d’un modèle de qualité et performant à moins de 300 euros.

Inutile donc de vous ruiner pour acheter un tel équipement, sauf si vous souhaitiez l’utiliser pour des raisons professionnelles ou pour de l’astrophotographie.

Pour cela, le budget à prévoir peut aller à un peu moins de 1000 euros.

Comment fonctionne un télescope ?

Le fonctionnement du télescope est assez simple si l’on ne rentre pas dans les détails techniques et mécaniques de l’appareil. Il s’agit d’un principe technique qui utilise un miroir primaire pour réfléchir la lumière émise par un corps distant et la contracter sur un foyer où elle sera grossie par un oculaire. L’oculaire étant situé sur la partie supérieure du tube, le télescope est parfait pour observer les objets du ciel nocturne.

Comment utiliser un télescope ?

Localisez par exemple l’étoile Polaire. Pour cela, reportez 5 fois la distance entre les 2 dernières étoiles de la « Casserole ». Pointez cette étoile avec le chercheur, elle doit être au centre de l’instrument. Faites la mise au point à l’aide de la crémaillère et placez la monture sur le zéro de l’ascension droite. Faites tourner la monture sur le zéro du cercle d’ascension droite pour centrer l’étoile. Cet alignement permet une observation visuelle.

Commencez par vous familiariser avec les mouvements de votre monture en faisant tourner les différents axes. Attention à ne pas bouger le trépied et la base de la monture qui doivent rester immobiles. Alignez le tube en le pointant tel un fusil en essayant de viser la Lune, cible de choix pour le débutant. Visez ensuite avec le chercheur, amenez l’astre à la croisée du réticule. Utilisez l’oculaire de plus grande focale. Vous allez vous apercevoir que selon l’oculaire utilisé, la Lune sort plus ou moins rapidement de votre champ. En effet, plus vous grossissez, plus la rotation de la Terre est amplifiée. Ensuite, mettez en route le moteur de suivi automatique, sinon corrigez la rotation terrestre à l’aide du flexible de suivi de l’axe ascension droite.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles Soyez le premier à voter !