Tout savoir sur l’assurance moto saisonnière

une moto roule sur la neige

Vous envisagez de laisser de côté votre moto pour faire vos trajets en voiture ? Vous vous demandez si une garantie temporaire en vaut vraiment la peine ? Réduire la période de protection de votre véhicule dans l’année vous permettra en effet de bénéficier d’une réduction du prix de la prime. Découvrez tout de suite avec Meilleure-Note les conditions de l’assurance moto saisonnière pour mettre provisoirement votre deux-roues hors circulation. Vous saurez ainsi à combien vous pouvez économiser et quelles sont les prises en charge de la compagnie en cas de sinistre.

Qu’est-ce que l’assurance moto saisonnière ?

L’assurance moto saisonnière, aussi appelée assurance hivernage, est une formule qui permet de profiter d’une couverture de manière temporaire. Celle-ci s’applique généralement pendant l’hiver où de nombreux motards préfèrent le confort de leur voiture à cause du froid. Vous pouvez donc immobiliser votre moto pour qu’elle passe tout l’hiver au garage en attendant le retour des beaux jours. Voilà pourquoi les assureurs proposent l’assurance hivernage pour une optimisation de votre contrat d’assurance selon la saison.

une moto rouge dans un sol garage

Pour qui l’assurance moto saisonnière est-elle dédiée ?

Tout conducteur peut passer à la souscription d’une assurance temporaire quand il en a envie. Cette dernière se choisit généralement lorsque vous savez que vous n’allez pas utiliser votre 2 roues pendant une période bien définie. Ainsi, vous avez tout à fait le droit de passer d’une formule d’assurance classique à une assurance saisonnière à tout moment. C’est notamment le cas si vous souhaitez rouler à moto en été et prendre votre voiture en hiver.

L’assurance moto saisonnière est effectivement une formule très intéressante pour réduire les cotisations sur une année tout en restant assuré. Elle vous permet de ne pas résilier votre contrat, ainsi que de moduler les garanties de protection en fonction de vos besoins.

Pourquoi souscrire à une assurance moto saisonnière ?

Meilleure-Note vous conseille de privilégier cette formule dans le but de rester couvert toute l’année même si vous n’utilisez votre moto que pour l’été. En effet, quel que soit votre mode d’usage, vous devez toujours assurer votre deux-roues pour être légale aux yeux de la loi. Ça reste un véhicule terrestre à moteur même s’il est stocké à la maison.

Pendant l’hiver, avec votre moto dans le garage, si vous subissez un contrôle à défaut d’assurance, vous serez passible d’une amende de 3.750 euros maximum. Votre permis pourrait également être suspendu pour une durée de 3 ans maximum et le véhicule sera mis en fourrière. Certaines compagnies pourront même vous interdire de conduire tout autre véhicule à moteur.

une motard dans la rue

De ce fait, vous n’avez pas non plus le droit de résilier votre contrat d’assurance si la moto est sur ses 2 roues ou n’est pas vendue. Car vous savez ce qui vous attend en cas de contrôle sans assurance. Et d’un autre côté, si vous décidiez tout simplement de ne pas payer votre prime pendant l’hiver, votre assureur peut résilier votre assurance. Ce qui ne reflètera pas une bonne image de vous auprès d’un nouvel assureur qui vous sanctionnera d’une surprime.

Les avantages de l’assurance saisonnière

Une réduction de la prime

Il faut savoir que le prix de la prime d’assurance représente une belle somme. Mais si vous n’utilisez votre deux-roues que pour l’été, mieux vaut miser sur un contrat de saison. Cela vous permettra effectivement de réduire votre prime jusqu’à 20 %, voire 30 % de votre prime classique.

Une moto toujours assurée

Seules les motos dépourvues de leurs roues avec le réservoir d’essence et d’huile vidé peuvent ne pas être assurées. Ces dernières ne sont donc soumises à aucune amende ni sanction en cas de contrôle sans assurance.

une moto dans un garage container

Ce qui n’est pas le cas d’un 2 roues qui reste au garage uniquement pour l’hiver. Voilà pourquoi il est particulièrement intéressant de privilégier l’assurance moto saisonnière. il vous permettra de bénéficier d’une assurance au tiers minimum même si le véhicule est immobilisé.

Une protection continue

Il est à noter que la formule hivernage peut être couplée à d’autres compléments de garanties essentielles. C’est notamment le cas pour la garantie qui protège contre le vol, l’incendie ou le vandalisme qui peuvent très bien survenir dans votre garage. Ainsi, l’assurance pourra toujours vous couvrir de ces types de sinistres et vous indemniser en conséquence.

Les limites de l’assurance moto saisonnière

Il est important que vous sachiez que l’assurance temporaire vous permet de bénéficier automatiquement de la responsabilité civile. Vous êtes donc toujours assuré au tiers que ce soit pendant la période d’utilisation ou de non-utilisation de la moto. Toutefois, lorsque le véhicule passera à l’hivernage, toutes les garanties propres à la circulation seront suspendues. C’est notamment le cas pour les garanties tous accidents ou encore la protection corporelle conducteur.

Cela parce que vous n’êtes pas censé rouler durant tout l’hiver. L’assurance refusera donc toute prise en charge sur les accidents qui peuvent survenir au cours de cette période. Certains propriétaires se voient effectivement utiliser quand même leur moto bien qu’ils aient souscrit à l’assurance hivernage. Les seules garanties auxquelles vous pourrez profiter sont celles du vol, du vandalisme et de l’incendie. Ainsi, l’assureur pourra très bien vous indemniser pour ces sinistres.

Dernière mise à jour Meilleure-Note.com le 12 juillet 2024