Détendeur de plongée : les meilleurs modèles du moment

Passionné par les fonds marins, vous souhaitez compléter votre équipement avec un détendeur de plongée sous-marine. Ce type de matériel est essentiel dans le sens où il vous permet de respirer confortablement sous l’eau. Cependant, tous les manodétendeurs de plongée proposés sur le marché ne conviennent pas toujours à toutes les profondeurs ni à toutes les températures d’eau.

Voilà pourquoi il est important de porter une attention particulière quant aux caractéristiques techniques de votre futur matériel. Sur Meilleure-Note, vous êtes certain de trouver des réponses à toutes vos questions. Suivez dès maintenant les conseils des experts pour vous orienter vers le meilleur détendeur pour bloc de plongée adapté à votre utilisation. Et optez parmi les modèles les plus fiables proposés dans le comparatif le plus complet en 2022.

Le premier matériel servant à respirer dans le monde sous-marin fut l’Aqua Lung, inventé il y a plus de 75 ans. Cousteau et Gagnan étaient alors les origines de la révolution aquatique. Si bien qu’en 2013, le record du monde a été établi par 135 plongeurs respirant simultanément sur un seul détendeur !

C’est quoi un détendeur de plongée ?

Le détendeur de plongée permet à l’homme de respirer sous l’eau. C’est l’instrument intermédiaire qui vous relie avec votre bouteille de plongée. Il permet de détendre l’air comprimé contenu à l’intérieur du bloc pour que le plongeur puisse en profiter à chaque fois qu’il en a besoin. Un détendeur de plongée sous-marine se compose d’un premier étage qui se fixe au bloc de plongée.

Puis, il y a un deuxième étage fixé à l’extrémité d’un flexible qui sert de raccord entre les deux parties. Le 2e étage est la partie où se trouve l’embout que vous placez dans la bouche pour inhaler de l’air. Il existe toutefois différents types de détendeurs de bouteille pour la plongée, tout comme il existe différents types de fixations pour l’octopus. Autant de critères à prendre en compte pour déterminer le modèle adapté selon l’utilisation prévue.

une femme plongée et son détendeur

Quels sont les meilleurs détendeurs de plongée ?

Le meilleur rapport qualité/prix : Mares – Prestige

Le détendeur de plongée Mares Prestige est un excellent choix pour les centres de plongée et tous les plongeurs à la recherche d’un instrument fiable et durable. Doté d’une flexible particulièrement longue, et pesant 380 grammes, avec cet équipement, vous pourrez plonger en eau froide dans les meilleures conditions.

Le meilleur modèle pas cher : Cressi – Octopus Compact

Optez pour ce manodétendeur pour bloc de plongée de la marque Cressi pour profiter d’un matériel performant à petit prix. Destiné à une utilisation en eau non froide, il se démarque par son extrême légèreté. Il ne pèse que 135 grammes. Mais aussi par la longueur de sa flexible qui est de 70 cm.

Le meilleur modèle haut de gamme :  Cressi – MC9 XS

Nous proposons ce manodétendeur de plongée Cressi avec octopus pour ceux qui recherchent un accessoire de qualité. Il est bien conçu et dispose de quatre sorties basse pression pour permettre un usage multiple. C’est un équipement adapté à toutes les saisons, extrêmement durable et résistant. Son design ergonomique facilite également les mouvements de la tête.

Nous avons testé pour vous les 5 meilleurs modèles de détendeurs de plongée actuellement les mieux vendus sur la toile.

Mares Prestige Scuba Octopus
Cressi - Octopus
Cressi Compact Détendeur de plongée Unisexe, Noir
Cressi Ac2 Compact Détendeur Unisexe, Noir, XS
SEAC Détendeur de Plongée Complete P-Synchro étrier à Piston Compact et Léger
Détendeur de plongée - Mares
Détendeur de plongée - Cressis
Détendeur de plongée - Cressi
Détendeur de plongée - Cressi
Détendeur de plongée - Seac
Longueur flexible : 100 cm
Longueur flexible : 70 cm
Longueur flexible : 76 cm
Longueur flexible : 100 cm
Longueur flexible : 100 cm
Poids : 380 g
Poids : 135 g
Poids : 380 g
Poids : 135 g
Poids : 1.1 kg
Eau froide
Eau non froide
Eau non froide
Eau non froide
Eau froide
Note : 20/20
Note : 19,5/20
Note : 20/20
Note : 19/20
Note : 19/20
79,00 €
93,65 €
246,99 €
345,64 €
Prix indisponible
Mares Prestige Scuba Octopus
Détendeur de plongée - Mares
Longueur flexible : 100 cm
Poids : 380 g
Eau froide
Note : 20/20
79,00 €
Cressi - Octopus
Détendeur de plongée - Cressis
Longueur flexible : 70 cm
Poids : 135 g
Eau non froide
Note : 19,5/20
93,65 €
Cressi Compact Détendeur de plongée Unisexe, Noir
Détendeur de plongée - Cressi
Longueur flexible : 76 cm
Poids : 380 g
Eau non froide
Note : 20/20
246,99 €
Cressi Ac2 Compact Détendeur Unisexe, Noir, XS
Détendeur de plongée - Cressi
Longueur flexible : 100 cm
Poids : 135 g
Eau non froide
Note : 19/20
345,64 €
SEAC Détendeur de Plongée Complete P-Synchro étrier à Piston Compact et Léger
Détendeur de plongée - Seac
Longueur flexible : 100 cm
Poids : 1.1 kg
Eau froide
Note : 19/20
Prix indisponible

Comment choisir son détendeur de plongée ?

En fonction de son type

Les fabricants proposent sur le marché deux types de détendeurs de plongée. Vous trouverez donc lors de vos recherches des modèles dotés d’un premier étage à piston ou à membrane. Les premiers s’avèrent être une bonne option pour les débutants du fait de leur simplicité d’utilisation. Nombreux sont d’ailleurs les centres et écoles de plongée qui optent pour ce type de matériel.

deux amis utilisent leur détendeur

Cependant, le réglage de ces octopus de plongée demande plus de techniques puisqu’ils doivent d’abord être démontés. Ce qui n’est pas le cas des détendeurs à membrane qui sont facilement réglables. Ils sont également plus performants et confortables. Une des raisons pour laquelle les modèles avec premier étage à membrane sont plus conseillés pour les plongeurs réguliers et confirmés.

En fonction de sa membrane

En général, la profondeur de l’eau doit être prise en compte lors de la sélection de votre équipement de plongée. De ce fait, ceux qui évoluent à une profondeur comprise entre 0 et 20 m devront s’orienter vers un détendeur non compensé. Le tuyau de ce détendeur de plongée aura effectivement tendance à devenir moins souple au fur et à mesure que vous descendez en profondeur. Il conviendra aussi aux plongeurs débutants compte tenu de sa facilité d’entretien et de sa robustesse.

une femme utilise son détendeur

Meilleure-Note vous conseille en revanche de privilégier un modèle compensé si vous voulez vous offrir un manodétendeur pour plongée profonde. Cela s’applique aussi bien pour le 1er que pour le 2e étage. Celui-ci sera plus adapté à des balades à plus de 20 m puisque le fonctionnement de l’appareil reste constant quelle que soit l’évolution de la pression et la valeur de la haute pression en bouteille. Aucun effort respiratoire n’est alors nécessaire pour avoir de l’air même si vous descendez très bas. Toutefois, son confort d’usage et son entretien ont un prix assez élevé.

En fonction de son système de connexion

Vous aurez deux solutions pour effectuer le montage du détendeur sur la bouteille de plongée. D’un côté, vous avez le système de connexion étrier ou INT. C’est le modèle le plus commun et donc le plus adopté des plongeurs de loisir du fait qu’il soit très simple à viser et à dévisser. Il dispose également de 2 joints toriques pour l’étanchéité, mais les risques de fuites sont plus élevés. Notez aussi que la vis de serrage est ici plus imposante et donc très sensible aux chocs.

un couple pratique le plongée

De plus, ce type de fixation limite la pression utilisable à 230 bars. D’un autre côté, le détendeur DIN est plus léger et compact. Il peut également supporter des pressions allant jusqu’à 300 bars. Cependant, même si ce type de raccord ne dispose que d’un seul joint torique pour l’étanchéité, il s’avère plus difficile à enlever. Néanmoins, il vous est aussi possible d’utiliser un adaptateur DIN/Etrier. Cela afin de passer d’un raccord à un autre pour simplifier la fixation de votre octopus de plongée.

En fonction des conditions d’usage

La température de l’eau dans laquelle vous allez plonger figure également parmi les éléments déterminants de votre manodétendeur. Pour cela, notez que si vous explorez dans les profondeurs d’une mer tropicale ou tempérée, un modèle standard fera l’affaire. Cependant, MN conseille un détendeur de plongée pour eau froide pour ceux qui ont l’habitude de s’aventurer dans des eaux très froides.

un homme dans l'eau

C’est notamment le cas pour les eaux qui font moins de 10°C. Pour cela, les équipements adaptés sont dotés d’un dispositif antigivre. Ils empêchent l’air de geler. La plupart des modèles de ce genre permettent aussi de bloquer la montée du sel, des sédiments et d’autres particules d’accéder au premier étage. Un système très efficace pour réduire la corrosion et l’accumulation de divers contaminants.

Pourquoi choisir un détendeur de plongée ?

Pour profiter d’un confort respiratoire sous l’eau

Difficile de faire mieux que les kits de détendeur de plongée actuels pour pouvoir respirer confortablement sous l’eau. Le détendeur fonctionne de manière totalement autonome pour détendre l’air de la bouteille et le transformer en air respirable. Et ce, quelle que soit la profondeur à laquelle vous évoluez, votre position ou encore les conditions d’utilisation.

une femme respire avec son détendeur

C’est un élément incontournable pour les adeptes d’explorations sous-marine puisqu’il s’actionne automatiquement sur simple demande du plongeur. Le simple fait d’inspirer lui permet alors d’adapter l’air à la pression ambiante. De quoi garantir votre sécurité et assurance pour évoluer sereinement sous l’eau et éviter de prendre des risques dangereux.

Pour respecter l’environnement

Tenir compte de l’environnement lors de la plongée sous-marine contribue à protéger le milieu marin pour les générations futures. D’où le choix d’un manodétendeur de plongée qui fonctionne discrètement sans polluer les fonds marins. Cet équipement bénéficie en effet d’un fonctionnement autonome qui ne produit ni ondes ni bruits. Il ne dégage pas non plus des produits chimiques dangereux pour la faune et la flore marines. Ce qui est non négligeable pour tous ceux qui descendent régulièrement dans les profondeurs. Un moyen très efficace donc pour rester au plus près de l’environnement subaquatique sans déranger ses habitants.

Pour le côté pratique et hygiénique

Il est essentiel de se munir d’un équipement fiable pour accéder dans un milieu où l’air est vital. C’est pourquoi il est tout simplement inévitable de détenir un détendeur avec votre bloc de plongée. Vous pourrez ainsi partir dans les profondeurs à chaque fois que l’envie vous survient. Plus besoin d’aller louer ou d’attendre votre tour lors des périodes estivales où les côtes sont bondées de monde. D’ailleurs, il est toujours plus avantageux d’acquérir son propre matériel, car celui-ci s’utilise en bouche. Avoir votre propre octopus vous évitera donc d’échanger l’embout avec d’autres utilisateurs et d’attraper des bactéries en tout genre.

Installer un manodétendeur de plongée est essentiel pour toutes vos sorties dans les profondeurs. Toutefois, chaque plongeur doit être en mesure de connaître ses capacités avant de se lancer. Vous devez tenir compte de votre niveau de pratique et de la profondeur à laquelle vous souhaitez évoluer pour être certain de bien choisir le matériel idéal.

Quel détendeur de plongée choisir ?

Meilleure-Note a réalisé un test sur plus d’une vingtaine de produits sur le marché et vous propose un TOP4 des détendeurs de plongée les plus intéressants côté prix et qualité.

Promo
MagiDeal Détendeur De 2ième Étape Équipement...
Détendeur de plongée Scuba Dive Snorkel 2nd...
Promo
Cressi - Octopus
Cressi Ac2 Compact Détendeur Unisexe, Noir, XS

FAQ sur les détendeurs de plongée

Comment respirer avec un détendeur ?

Commencez en surface avec la bouteille bien remplie d’air et l’embout du détendeur dans la bouche. Respirer un peu plus profondément que normalement. Lorsque vous remarquez que vous n’avez aucun problème dans la manœuvre, vous pouvez descendre. Respirez lentement en inspirant pendant quelques secondes, puis en expirant quelques secondes plus longtemps. Arrivé à la profondeur prévue, améliorez votre flottabilité à petit coup d’air dans le gilet. Pour corriger rapidement votre flottabilité, il est également possible d’utiliser vos poumons en expirant ou en inspirant plus profondément que d’habitude.

Octopus ou un détendeur en plongée : quelle est la différence ?

Le détendeur est la partie qui se fixe directement au niveau de la tête du bloc de plongée. Il se compose d’un premier et 2e étage. D’un autre côté, l’octopus est un deuxième second étage qui se rajoute sur le premier étage. Il est souvent de couleur flashy et s’utilise comme dispositif de secours pour partager l’air avec une autre personne. Il est directement relié au premier étage du détendeur, au manomètre et au direct system. C’est un accessoire de sécurité à rajouter à ses équipements de plongée.

Comment attacher son détendeur de plongée ?

Mettez-vous derrière la bouteille déjà installée au gilet et procédez au branchement du détendeur de plongée. Vissez le filetage au niveau de l’orifice de la bouteille, puis connectez le tuyau du direct système sur l’inflateur du gilet. Rangez ensuite les flexibles pour ne pas vous encombrer. Utilisez les sangles du gilet pour les accrocher ou encore les porte-flexibles et porte-octopus.

Quel est le prix d’un détendeur de plongée ?

Le prix d’un octopus de plongée varie considérablement d’un modèle à un autre selon son type et sa qualité. Il faut prévoir entre 150 et 200 euros pour un modèle d'entrée de gamme. Un budget de 200 à 400 euros sera en revanche nécessaire pour un modèle milieu de gamme. Et puis, il y a les détendeurs de plongée haut de gamme qui sont proposés à plus de 500 euros.

Comment fonctionne un détendeur de plongée ?

Le détendeur de plongée contrôle la sortie de l’air comprimé dans la bouteille de plongée. Il est divisé en deux étages. Le premier étage se fixe directement à la tête du bloc et permet de détendre la pression de 300 bars à une pression intermédiaire de 8 à 10 bars au-dessus de la pression ambiante. Puis, le deuxième étage détend une nouvelle fois l’air de la pression intermédiaire pour l’amener à la pression ambiante. Le passage de l'air à travers ces deux parties lui permet donc de se dilater et de devenir respirant quel que soit la profondeur.

Dernière mise à jour Meilleure-Note.com le 12 juillet 2024